Pourquoi le sucre raffiné est mauvais pour votre peau


Uncategorized / mercredi, mars 14th, 2018

Le sucre, les sucres

On parle souvent du sucre, mais en réalité il s’agit d’une catégorie de nutriments. Les sucres peuvent être des monosaccharides, c’est à dire ne contenant qu’une molécule, des sucres disaccharides, c’est à dire contenant deux molécules, ou des sucres polysaccharides, c’est à dire contenant plus de deux molécules.

Sucres simples, les monosaccharides

Les plus courants sont:

  • le glucose (ou dextrose) : il provient de la photosynthèse des plantes, algues et bactéries photosynthétiques, il est présent dans la plupart des glucides que nous mangeons.
  • le fructose (ou lévulose) : il se trouve naturellement dans les fruits et le miel.
  • le galactose : il se trouve dans le lait, en faible quantité dans le miel (3%) et dans les gommes naturelles telles la gomme de guar, la gomme de caroube…
  • le mannose : il se trouve dans les légumineuses et dans certains fruits tel les airelles

Le glucose nécessite de l’insuline pour son assimilation. C’est le carburant principal du cerveau. Si bien qu’un taux trop bas de glucose diminue la capacité a prendre des décisions difficiles et rend nerveux.

Le fructose a une assimilation plus passive que celle du glucose, il est donc une source d’énergie sur du plus long terme.

Sucres composés, les disaccharides

Ils sont composées de deux monosaccharides. Les plus courants sont:

  • le saccharose : glucose-fructose
    C’est le sucre le plus abondant, c’est le « sucre blanc » .
  • le lactose : glucose-galactose
    C’est le sucre du lait.
  • le maltose : glucose-glucose
    C’est le sucre du malt

Sucres composés, les polysaccharides

Les plus répandus sont:

  • l’amidon : formé de polymères de glucose, il sert de réserve aux plantes
  • le glycogène : c’est un polymère de glucose, il sert de réserve aux animaux et aux Hommes, il est stocké dans le foie et les muscles
  • la cellulose : c’est un polymère de glucose, il sert à la formation des parois cellulaires des végétaux, l’Homme ne la digère pas

L’amidon est donc le seul des polysaccharides que nous digérons. Il se trouve dans les pommes de terre, les patates douces, le manioc, le maïs, les légumineuses, la banane…

 

Dans la suite de cet article lorsque nous parlerons de sucre raffiné nous ferons référence au saccharose.

 

Le cas du fructose

Beaucoup de recherches sont effectuées concernant son impact sur la santé. On croyait auparavant que le fructose était la solution pour les diabétiques de par le fait qu’il n’ait pas besoin d’insuline pour être absorbé. Cependant les études cliniques effectuées sur la consommation de fructose on montré une certaine toxicité, mais il s’agissait d’une consommation pure, c’est à dire sans glucose. Hors en réalité il est couplé au glucose, on ne le trouve pas pur dans la nature.

Auparavant, la principale forme de sucre ajouté utilisée par l’industrie était le saccharose. Cependant, de nouvelles technologies ont permis le développement d’une autre forme de sucre devenue très populaire à cause de son faible coût : le sirop de glucose-fructose. Il compose aujourd’hui en moyenne la moitié de l’apport alimentaire en sucres ajoutés. Il est habituellement composé de 45% de glucose et de 55% de fructose. Il est chauffé et n’a aucun intérêt nutritionnel.

Sucre et santé

La plupart des études qui ont été effectuées font des liens entre la consommation de sucre raffiné et certains problèmes de santé. Hors dans les 50 dernières années, la consommation de sucre raffiné mondiale a triplé.

L’Organisme Mondial de la Santé recommande que moins de 10% de l’apport énergétique total provienne des sucres ajoutés. Pour une personne consommant 2000 calories par jour, cela correspond à un maximum de 50 grammes de sucres ajoutés ou l’équivalent d’une cannette et demie de boisson gazeuse ordinaire (il ne faut pas oublier de calculer le sucre ajouté dans les biscuits, les cafés aromatisés, les desserts, la crème glacée, le chocolat, etc.).

L’American Heart Association, quant à elle, recommande aux femmes de consommer un maximum de 100 calories provenant des sucres ajoutés et aux hommes un maximum de 150 calories. Ceci correspond à un maximum de 25 g de sucres ajoutés pour les femmes et à 38 g pour les hommes.

Par ailleurs le sucre favorise la prise de poids, le diabète de type 2, le syndrome métabolique les maladies cardiaques tel angines de poitrine, les infarctus ou les accident vasculaires cérébraux (AVC). Qu’en est il de la peau?

Effets sur la peau

S’il est connu que le sucre raffiné a des effets délétères sur la santé de manière générale, on sait moins ses effets négatifs sur la peau.

Les aliments contenant du sucre raffiné ou a base de farine blanche ont un indice glycémique élevé, ce qui provoque un pic d’insuline. Leur consommation produit une inflammation réactionnelle importante dans le corps proportionnelle à la quantité ingérée. Or l’inflammation produit des enzymes qui font chuter le collagène et l’élastine de la peau. Quand au sucre surnuméraire il se lie via la glycation au collagène ce qui rend la structure de la peau plus fragile car friable. En effet cela rigidifie la peau et toutes les expressions et micro-expressions que nous avons dans la journée entrainent des cassures du maillage de la peau, autrement dit celle ci perd de son élasticité et se ride. Ce phénomène de glycation est aussi mauvais pour l’acné et la rosacée. De plus une trop grande consommation de sucre de manière répétée peut induire une résistance à l’insuline, qui peut engendrer un hirsutisme (pilosité anormalement développée, qui peut aussi se manifester sur le visage).

Les alternatives au sucre

Mais alors, pourquoi aimons nous tellement le sucre? Tout simplement parce que nos cellules fonctionnent avec du sucre! Si le sucre blanc raffiné est à éviter, il existe des alternatives. De manière générale vous pouvez commencer par lui préférer le sucre roux, de préférence complet, car il contient plus de minéraux. Attention il existe de faux sucres roux, qui sont tintés artificiellement, à éviter donc.
Une façon efficace de diminuer votre consommation de sucre raffiné est de privilégier le sucre présent naturellement dans les fruits, le miel ou bien encore le sucre de fleur de coco, qui est plein de vertus. En effet vouloir se priver complètement de tout sucre n’est pas forcément la solution. C’est probablement un des meilleurs moyens de « craquer ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *